Ancienne machine à écrire sur une table en bois - Photo by Patrick Fore on Unsplash
Blog

Bloguer le 29 février pour tous les articles non écrits

Un petit billet gratuit pour bloguer aujourd’hui. C’est le 29 février 2020, c’est le jour bonus de l’année. Le jour que l’on ne voit que tous les quatre ans, même si on ne sait plus toujours bien pourquoi.

Je dédie ce jour spécial à tous ces articles que je n’ai pas écrit.

Je ne les ai pas écrits pour plein de raisons. Toutes parfaitement valables. Si si !

Je n’ai pas écrit parce que je n’ai pas eu le temps – le temps, je l’avais, mais je l’ai laissé filer, je l’ai mal utiliser. Je me suis fait plaisir à rester sur Instagram, j’ai joué sur mon téléphone, j’ai été faire autre chose. Ça m’a fait plaisir aussi, alors pas de drame. Mais en attendant, l’heure de cet article était passée.

Je n’ai pas écrit par ce que j’ai eu peur de m’exposer en parlant des choses qui n’intéressent que moi. Si elles m’intéressent, pourquoi n’en serait-il pas de même d’autres personnes ? Même s’il s’agit de l’évolution de l’utilisation du point d’orient dans la tapisserie anglais au Moyen-âge ou, pour ce blog, des comparaisons des cartouches Parker et Waterman.

Je n’ai pas écrit parce que j’ai pris trop de temps pour écrire. Pour écrire, relire, raturer, refaire le texte, faire les photos, les améliorer, les télécharger, composer et mettre en forme l’article. Des fois, je mets vraiment beaucoup de temps avant de cliquer sur publier. Et alors, je me dis que c’est du réchauffé ou que mon article n’est pas intéressant.

Je n’ai pas écrit parce que je n’avais pas d’idées. Les idées, je les ai. J’ai même un carnet pour les noter. C’est juste que je ne suis pas allée jusqu’au bout de la perche qu’elles me tendaient.

Je n’ai pas écrit parce que je n’avais pas envie. Ah ça, ça arrive. Mais du coup, ben… rien.

Je n’ai pas écrit parce que j’ai écrit pour de vrai. Vous ne m’avez pas vu, mais j’étais à fond. J’étais à côté, dans Scrivener, en train de mettre au point une vraie histoire et d’écrire une scène qui me plaît vraiment.J’étais lancée dedans. Je l’ai juste gardée pour moi.

Je n’ai pas écrit parce que je suis allée au sport. Et que j’ai oublié toutes les super idées que l’activité physique a fait naître dans mon cerveau.

Je n’ai pas écrit parce que ça faisait si longtemps que je ne l’avais plus fait, que je ne savais plus par quel bout reprendre le fil de mes articles interrompus. Le planning prévu est resté en friche et il faut que je reprenne tout à zéro.

Une bordure décorative

Je n’ai pas écrit souvent ici. Alors que j’aime ça énormément.

Alors pour 2020, comme promis, je passerai vous voir plus souvent ici et je vous laisserai régulièrement de mes nouvelles.

Bloguer est un plaisir pour moi. Cela mêle mon amour des plumes et des histoires, mon intérêt pour la geekerie tranquille et l’envie de réaliser un projet perso au long cours qui me ressemble.

Alors, à bientôt ! Et profitez bien de votre 29 février pour faire ce qu’il vous plaît 🙂

Auteur

dcedv@outlook.fr
Amatrice de stylos-plumes, apprentie écrivain, j'écris pour mon plaisir, pour le mettre sur papier avec de jolis objets, tels que plumes et carnets. J'aime les couleurs également, celle de ma boite d'aquarelle ou celles qui se succèdent au fil des saisons, ici et ailleurs. Merci d'avoir lu ce billet. J'espère qu'il vous a plu. N'hésitez pas à laisser un commentaire ou une question. J'y répondrai avec plaisir.

Pour me laisser un commentaire, c'est ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :