NaNoWriMo Now What ? Months
Blog

Now What Months

En novembre, j’ai écrit tous les jours. Mission accomplie et j’étais ravie. And, now what ?

Maintenant, j’ai un brouillon, et beaucoup de notes éparses, comme à chaque fois.

J’ai laissé passer décembre et les fêtes pour me recaler un peu les idées après le marathon du NaNoWriMo. Aujourd’hui, janvier touche déjà (!) à sa fin. Et si je n’y prends garde, je vais recommencer à prendre du retard sur mes résolutions.

Retrouver sa motivation était une chose. Me mettre sur les bons rails (et activer les roues de la draisine) en est une autre.

En fait, je ne suis pas restée tout à fait inactive. Depuis décembre, j’ai commencé à explorer et à réactiver des pistes créatives que j’avais laissées de côté.

Voici l’état des lieux de mes projets, en mode “Now What ?” comme le propose le NaNoWriMo pour les mois de janvier et février.

Aquarelle

Tout d’abord, je me suis mise à l’aquarelle.
J’avais acheté en avril dernier une petite boite de 12 couleurs Sennelier, la Petite Aquarelle. Jolie, compacte, pratique, et comportant un rose (ça tombait bien, j’avais envie de me mettre aux fleurs comme sujet principal).

Boite d'aquarelle "La Petite Aquarelle" de Sennelier et quelques mélanges de couleurs
Boite la Petite Aquarelle de Sennelier


L’aquarelle est un médium que j’ai un peu pratiqué de façon utilitaire à l’école. M’y remettre me trottait dans la tête depuis un moment. J’avais pris cette petite boite en promo pour m’y remettre.

Quelques mois plus tard, surprise, je vois la même petite boite plébiscitée par Les Tribulations de Marie et ses cours en ligne.

Le ton et le style de Marie Boudon me plaisent. Je me suis inscrite à ses cours en ligne dans la foulée. Je n’avais jamais tester cette méthode d’apprentissage. La formule me plaît assez. Les vidéos sont claires. Il y a un espace commentaire pour montrer ses exercices et dialoguer avec Marie et les autres élèves. En prime, pas de souci pour continuer le cours même en ayant déménager fin 2019.

Je prends le temps de parcourir les vidéos et de faire les exercices plusieurs fois. Il est intéressant de passer du temps sur la base, étant donné que je ne m’y étais jamais vraiment penchée. Du coup, quand je m’essayais à une aquarelle, ça finissait souvent en gros bof sans trop savoir identifier les erreurs et savoir comment les éviter.

Je crois de moins en moins au hasard. J’avais une envie qui était là. Cela correspondait à une aspiration à ré explorer ma créativité que je n’ai jamais vraiment su exprimer visuellement.

Dans ce blog, il y a beaucoup de vent (des écrits, avec le nano, mes carnets). Mais finalement peu de couleurs.

Marie a un peu créé le buzz l’an passé. En tout cas, c’est elle que j’ai vu sur de plus en plus de comptes. Sans doute, parce qu’elle est représentative d’une tendance du moment. Et aussi parce qu’elle s’est donné les moyens de réaliser un projet qui lui tenait à cœur.

Personnellement, j’ai été attirée, et je ne suis visiblement pas la seule, parce que j’avais envie de mettre plus de couleurs et d’inventivité dans mon quotidien.

J’ose Créer (Edition Eyrolles)

Je parle de Marie Boudon aussi parce qu’elle a eu l’idée génial de partager ses expériences créatives dans un livre passionnant.

Défis créatifs - livre J'ose créer de Marie Boudon
Ecrire, apprendre l’aquarelle et aller plus loin.

Je vais être sincère. Sans les réseaux sociaux (instagram en l’occurence), je n’aurais jamais acheté ce livre. Le titre et la couverture ne m’avait pas du tout accrochés. (C’était quoi, cette espèce d’injonction à la créativité à la mode feelgood bien dans l’air du temps ; et des “défis” en plus, moi qui n’aime pas me brutaliser avec des challenges de warrior). Ça aurait été dommage. Ancienne ingénieure, Marie donne une trame, une méthode et permet d’arriver à un résultat de façon sûre et efficace. Science et art font souvent bon ménage.

Je ne me sentais pas en état de “devoir booster” ma pratique créative. Alors qu’en fait, c’était exactement cela.

J’avais besoin de m’autoriser et de me donner les moyens d’arriver au but que je me suis fixée pour cette année. Relancer mon blog et avancer dans mes projets d’écriture d’un côté et me mettre à l’aquarelle de l’autre.

Je me disais “Ça va faire trop de choses à faire, je n’aurai pas le temps, je ne vais pas y arriver, et je serai encore déçue.” -> Marie, chap. 1 – défi 1 : Se donner la permission de créer.

Définir ses priorités, trouver le temps, renforcer sa confiance en soi : les 3 défis suivants. Merci, Internet, de permettre de voir les tables des matières des livres où qu’on soit et de permettre aux auteurs de faire des vidéos où présenter son bouquin et sa démarche ! Et moi d’aller acheter le livre, et de l’éplucher, pour effectivement booster ma créativité ^^.

bordure décorative

Écriture

Depuis 2018, j’ai passé de plus en plus de temps à bujoter.

J’ai rempli un Rhodia Goalbook en 2019. Ce qui n’est pas mal, étant donné que je fais assez peu de pages collection mais plutôt des dailies.

Depuis décembre, j’ai repris l’habitude d’un journal dédié. Je préfère séparer l’aspect pratique du bujo d’un journal traditionnel où me raconter et m’expliquer à moi-même ce qui se passe dans ma petite tête au fil des pages sans interruption ni limitation de mise en page.

Pour le Nouvel An, je me suis fait cadeau d’un nouveau stylo (ça faisait longtemps), un Lamy Studio turquoise qui s’entend à merveille avec le carnet Life Noble Note, qui est mon modèle de journal ultime.

Côté bujo, j’ai entamé 2020 avec un Life Journal de Quo Vadis, un bujo avec une mise en page mensuelle et hebdo prédéfinie et des pages libres entre les mois. Je vais tester ce modèle et voir ce que ça donne à l’usage, toujours dans l’optique d’être créative sans (trop) procrastiner.

Jusqu’ici, journal et bujo sont ravis du nouvel arrangement. Super.

Enfin, en ce qui concerne l’écriture pure, les objectifs immédiats sont de reprendre mes écrits et notes du dernier nano et d’organiser les brouillons dans Scrivener, et d’écrire à un rythme fixe – et fixé d’avance.

Now What Months pour ma créativité

Les bonnes résolutions de nouvel an sont un peu passées de mode. En fait, elles ont plutôt changé d’apparence : il s’agit plutôt d’identifier les choses qui nous feraient vraiment plaisir d’accomplir, pour être plus en phase avec nous mêmes et être plus heureux, et de mettre en place un plan pour y arriver.

Je vous rassure : En plus d’être plus créative au quotidien, perdre du poids et me mettre au sport sont aussi sur ma liste 😀

Grâce à ma nouvelle bible créative et la progression des défis, un peu aussi à La Méthode Bullet Journal, et maintenant mon expérience personnelle, je suis maintenant prête à y aller.

Y compris à reprendre aujourd’hui la barque que j’aurais eu tendance à laisser à nouveau filer, si je n’avais pas senti que je restais un peu trop dans la préparation de préparation à l’action. Ce que je devais juste faire était enfin de me mettre sur du concret.

Ce que j’ai déjà fait en janvier

Niveau aquarelle, je suis à mi-chemin du cours des bases. Cette semaine, je fais divers nuanciers. Cela me permet d’apprendre à connaître les pigments, leurs mélanges et les différences de réaction sur le papier et entre eux.

J’ai ressorti le matériel que j’avais déjà : boite de couleurs Lukas, papiers et carnets divers, pinceaux. Et j’ai choisi ce que je voulais – vraiment – acheter en plus : 2 pinceaux à lavis “comme Marie” parce que je n’en avais pas et qu’ils sont vraiment très bien et polyvalent – et un pinceau brosse, du papier Hahnemühle, et c’est tout !.

J’ai organisé un carnet d’étude. J’avance dedans en prenant des notes à côté des exercices, pour me souvenir plus tard. La bonne nouvelle, je me trouve déjà moins maladroite qu’auparavant.

Je me suis aussi fixé un objectif de 100 dessins ou croquis au crayon en parallèle. J’espère reprendre l’habitude dessiner, et surtout d’observer et de prendre confiance. Je n’en ferai sans doute pas autant, mais ce sera une base pour renouveler l’idée l’année prochaine.

Dorénavant, j’utilise Scrivener exclusivement pour l’écriture et le blog.
J’explore de plus en plus les fonctions comme les étiquettes, le tableau d’affichage pour organiser mes projets. J’ai téléchargé Scapple, qui ne m’a coûté que 10€ avec la ristourne du Nano, pour faire des mindaps.

J’ai recommencé à suivre l’actualité numérique. Cela m’a permis de (re) découvrir de nouveaux outils de productivité. Celles-ci ont des rappels, des notifications, des liens avec le calendrier… Tout ce qu’il faut pour bien ancrer une nouvelle routine et pour suivre sa progression. Pour le moment, j’explore Tello et Todoist.

J’en testerai sans doute plus tard d’autres, tels Quire, Asana,… Je parlerai sans doute plus tard du résultat de mes expériences.

Enfin, et ce n’est pas le moins important, j’ai repris contact avec la Nature. Ca aussi ça fait un bien fou ! Observer les oiseaux du jardin. Profiter d’habiter à nouveau la campagne pour aller marcher dès que possible dans les alentours. J’ai une très belle région à ré-explorer et cela devrait bien m’inspirer tout au long de 2020.

Ce que je vais faire dans les prochains jours

  • Caler et me tenir à des plages d’écriture pour être plus régulière
  • Continuer le cours Les bases à l’aquarelle et mes nuanciers
  • Détailler les projets que je vais privilégier en 2020

Voilà un article un peu long. Mais qui me permet de me faire un point avec moi-même et qui me lance pour le futur. Je me remotive en sachant ce que je souhaite faire et pourquoi j’y consacre du temps.

Je suis contente, parce que je retrouve l’idée qui m’avait inspiré ce titre de “Des Couleurs et du Vent”. L’envie de tenir un blog sur le thème de l’écriture, de ses outils et l’expression créative au sens large, ne m’a pas quittée.

J’espère que vous aussi, vous avez bien débuté l’année et que vous avez plein de beaux projets dans vos musettes qui n’attendent qu’à s’exprimer.

A très bientôt, pour la suite de mes nouvelles aventures aquarellées et scribouillesques !

Auteur

dcedv@outlook.fr
Amatrice de stylos plume, apprentie écrivaine, j'écris pour mon plaisir, pour le mettre sur papier avec de jolis objets, tels que plumes et carnets. J'aime les couleurs également, celle de ma boite d'aquarelle ou celles qui se succèdent au fil des saisons, ici et ailleurs.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.