Photo by Green Chameleon on Unsplash
Journal de bord

Premier jet du Passant fini

J’ai cassé la suite des articles du dimanche. Mais c’était pour une bonne raison ! Si je sors cette article récap de la semaine 39 qu’aujourd’hui , c’est parce que je me suis octroyée quelques jours de congé. Parce que dimanche 27 matin, ça y était : Le premier jet du Passant est fini !!

Dernière ligne droite

Le week-end passé, fidèle à ma routine, dès potron minet, j’étais à ma table pour terminer les derniers paragraphes et quelques ajouts laissés pour la fin.

Le vendredi soir, de retour de ma formation, j’avais pris l’omnibus au lieu du train direct, retardé par un accident sur la voie. Une heure de trajet bien employée à réfléchir et annoter sur le téléphone les derniers détails pour arriver dimanche au Graal :

Le POINT FINAL !!!!! 🎉🎉🎊🎈

J’ai fini le premier jet !

Et donc ça y est ! Je suis passée de l’autre côté de la liste des chapitres. L’arborescence est complétée. J’ai écrit une histoire. Un futur roman. Qui sera publié. Avec mon nom dessus.

Quand j’ai compilé le texte en pdf et epub dans Scrivener, ça m’a fait bizarre. (Et pas uniquement parce que je n’avais pas encore testé ces fonctions un peu obscures de compilation 😅). Autant de pages. Ça fait un gros bloc, tout de même !

Maintenant, la suite

Après ce moment de célébration personnel, gardons la tête froide, tout de même ^^.

Prochaine étape : relecture en vue de la réécriture.

Même si je sais que c’est un gros morceau, aussi complexe – voire davantage – que ce que je viens de terminer, je n’ai pas envie de voir ce prochain travail comme une punition.

D’une part, parce qu’écrire est un plaisir, et ça doit le rester.

D’autre part, parce que la réécriture va me permettre d’aller plus loin dans l’écriture. Corriger la structure, équilibrer l’intrigue et les sections. Ensuite, travailler sur le texte même, les paragraphes, le style, le rythme. Etc.

Nouveau planning

L’autre victoire, c’est que j’ai terminé dans le temps que je m’étais donné : fin septembre. J’avais commencé pendant le camp nano, avec la possibilité de m’y consacrer à 100% pendant tout ce mois. Ensuite, je savais que je ne pourrai plus dédier que les samedis et dimanches matins à l’écriture. Mais grâce au plan établi et en me levant tôt tous les jours, la rallonge estimée a suffit. Yes.

Je vais à présent laisser reposer le texte au moins jusqu’au 19 octobre. Ensuite, je serai en stage et j’aurai plus de temps. Je verrai alors si j’entame déjà la relecture ou si j’attends novembre, mois du Nano.

Cette année, je ne participerai pas vraiment au défi de novembre, mais je pense que l’émulation m’aidera à lancer le nouveau travail de réécriture, que je n’ai jamais pratiqué.

Si je peux avoir remis d’équerre la trame et avoir le gros du texte remis en place pour la fin de 2020, ce sera super.

Je serai ainsi prête pour entamer 2021 avec la réécriture proprement dite. Il y aura au moins 3 phases, pour retravailler l’histoire, successivement “à la hache, à la truelle, au plumeau”.

Côté organisation

Les deux dernières semaines, j’ai suivi de loin (j’étais occupé toute la journée et c’était chaud de suivre les replays, dommage) les Rencontres Bullet 2020. Mais j’ai tout de même pu prendre pas mal d’infos à la volée.

Après neuf mois de relance de mes activités créatives, et en phase de réorientation, ça m’a bien aidé à relancer ma réflexion sur mon organisation et mon fonctionnement actuel.

Parmi les lives suivis, j’ai particulièrement apprécié

  • Prioriser avec la matrice d’Einsenhower, expliqué par Marielle
  • J’ai redécouvert la méthode Zen To done avec Edith (j’avais suivi un moment avant de mettre en place méthode de Laurence Einfalt en 2011). Toutes ces méthodes sont super et souvent assez proches. Il faut suivre celle qui vous parle et trouver son équilibre en n’ayant pas peur d’adapter.
  • Et pour le plaisir, et les effets aquarelles tout simples à ajouter dans son bujo, expliqué par Sonja de Little Dots.
  • Et j’ai bien compris que les mises en page weekly, c’est mort. Ce n’est pas assez adapté. Du coup, ça m’a conforté d’avoir repris l’agenda hebdomadaire pour avoir une vue sur ma semaine, en complément des notes et des suivis dans le bujo.

Évaluer régulièrement est la clé pour la mise en place. Je garde ça, je vire ça.

Une bordure décorative - premier jet fini

Pffiou, la semaine a été rude, et je serai contente si cet article peux sortir ce vendredi. J’aurais voulu poursuivre la succession des articles sans coupure. Mais là, je lâche prise et je mets cet article à cette date-ci. C’est déjà bien. Même énorme, par rapport au silence sibérien d’il y a un an ^^.

Ce week-end, j’ai encore plusieurs projets et c’est aussi l’anniversaire de ma maman. Alors, pouce, tranquille ! Chaque chose en son temps.

Tout avance, et rien que ça, c’est génial.

Photo by Green Chameleon on Unsplash

Auteur

dcedv@outlook.fr
Amatrice de stylos-plumes, apprentie écrivain, j'écris pour mon plaisir, pour le mettre sur papier avec de jolis objets, tels que plumes et carnets. J'aime les couleurs également, celle de ma boite d'aquarelle ou celles qui se succèdent au fil des saisons, ici et ailleurs. Merci d'avoir lu ce billet. J'espère qu'il vous a plu. N'hésitez pas à laisser un commentaire ou une question. J'y répondrai avec plaisir.

Commentaires

2 octobre 2020 à 9 h 31 min

Félicitations ! Bon courage pour la suite ! 🙂



Pour me laisser un commentaire, c'est ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :