J'ai passé un cap, franchi une frontière
Journal de bord

Dimanche 17 mai 2020

Le billet de dimanche dernier m’a fait du bien. Alors je continue et voici le récap de la semaine 20.

Sortir d’un coup presque 3000 mots, ça m’a plus que remotivé après une semaine que j’avais ressentie en demi-teinte.

Motivation

Du coup, dès le lendemain matin, je me suis remis dans Scrivener. J’ai publié sur le blog mercredi. Enfin, j’ai avancé dans les recherches qui restaient encore à faire pour le Kouna. J’ai découvert les signets externes, super pratique pour garder et avoir accès à des infos en ligne.

Contrat d’auto-autorisation d’écriture

J’ai surtout fait un grand pas. Un pas de géant même : Je me suis donné l’autorisation d’écrire. Officiellement. J’ai fait un contrat d’auto-autorisation d’écriture, je l’ai mis dans mon carnet de bord.

J’ai reconnu que l’écriture est importante pour moi. J’y consacre du temps, de l’argent, depuis de nombreuses années. Ce n’est pas par hasard ou par simple passe-temps.

Je ne sais pas dans quelle mesure la période un peu suspendue actuelle a joué.

J’ai eu un déclic. Peut-être l’évidence s’est imposée en regardant les conseils et réflexions de la chaîne Youtube d’Elodie Lauret et de suivre ses vidéos faite à la Réunion. Clairement, ça m’a rappelé la Guyane, le weekend d’écriture que j’ai fait il y a 6 mois quasi jour pour jour aux Îles du Salut.

Depuis lors, je vois les choses différemment. Le temps passé à mon ordi est devenu une occupation “sérieuse” comme faire de l’administratif ou travailler.

Il me faut encore beaucoup travailler, apprendre, et surtout pratiquer avant de lancer un écrit vers de potentiels lecteurs. Mais j’ai franchi le pas de me dire qu’un jour, je rendrai public un récit et que ce ne sera pas le seul.

Je pourrais même, pourquoi pas, envisager de rentabiliser l’écriture, soit avec des droits, soit en créant du contenu, etc.

Jusqu’ici, c’était des sujets que j’évitais soigneusement d’envisager. Donc whaow, quelle claque, mais positive celle-là 🙂

Un titre pour ce billet du dimanche ?

Sinon question existentielle : comment nommer ce billet.

La semaine passée, j’ai lancé l’idée de ce billet du dimanche, en me disant que ce serait un récapitulatif de la semaine. D’où le titre de récap.

Mais je me suis rendue compte que “Récap de la semaine” était un intitulé assez courant sur les blogs. Récap’ de lectures, d’actualité, etc.

D’un autre côté, je n’ai peut-être pas envie que ce soit juste un récap. Comme pour cette semaine-ci, où j’ai quand même une annonce un peu importante à faire à moi-même !

Parfois aussi, j’ai envie de venir parler sur mon blog d’un sujet ou l’autre, mais je ne trouve pas la catégorie ou la forme de billet. Et je m’abstiens.

Je cherche donc un autre titre. Le plus simple est peut-être de mettre seulement la date du jour. Billet du …

Une formule et un intitulé finiront peut-être par s’imposer d’eux-même. En tout cas, j’ai un espace “libre” sur mon blog, pour le dimanche ou toutes les autres occasions qui se présenteront.

J’ai préparé ce billet vendredi soir. Je l’ai finalisé hier et programmé pour ce matin 8 heures.

Comme pour le Kouna, les choses se mettent doucement en place, sur le blog, dans Scrivener, dans ma tête. Je crois que c’est le premier article que je planifie. Encore une étape sympa franchie.

Une bordure décorative

Le plus important est d’écrire, un peu tout les jours. C’était mon objectif depuis novembre, depuis les îles.

J’y parviens et j’avance petit à petit. Et c’est juste super.

Photo mise en avant : Mickael Tournier on Unsplash

Auteur

dcedv@outlook.fr
Amatrice de stylos-plumes, apprentie écrivain, j'écris pour mon plaisir, pour le mettre sur papier avec de jolis objets, tels que plumes et carnets. J'aime les couleurs également, celle de ma boite d'aquarelle ou celles qui se succèdent au fil des saisons, ici et ailleurs. Merci d'avoir lu ce billet. J'espère qu'il vous a plu. N'hésitez pas à laisser un commentaire ou une question. J'y répondrai avec plaisir.

Pour me laisser un commentaire, c'est ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :