Rivage - Photo by Jean Carlo Emer on Unsplash
Journal de bord

Dimanche 07 juin 2020

Je ne suis toujours pas bien décidée sur le titre de ces billets… Mais ce n’est pas le plus important, voici le récap de la semaine 23. Déjà un mois que je partage mes avancées, mes écoutes de podcast en montée, mes essais d’écrivain débutant. Cinq semaines que je viens ici faire le point, pour voir ce qui a marché, ce que je n’ai pas réussi et ce que je veux faire ensuite.

Réseaux

D’abord, le moment le plus sympa : mardi le live sur Instagram et avoir gagné le tirage au sort. Le coup de boost de se savoir choisie par le destin (oui, il m’en faut peu ^^).

Du coup, pour partager l’ebook que j’avais déjà acheté, j’ai dû chercher comment organiser un concours. Ressortir Canva que je n’avais jamais trop utilisé et mettre un peu d’activité sur mon compte avec des story (stories ?). Je n’ai sans doute pas créé les mises en forme les plus élégantes, mais je me suis bien amusée.

utiliser Canva pour faire un visuel pour instagram
Effectivement, une photo, un fond, un texte et Canva fait le reste.

Et, dans l’aventure, j’ai récolté une jolie brochette de nouveaux comptes à suivre et avec qui interagir dans la communauté des lecteurs & auteurs.

J’y ai rencontré plusieurs auteures belges. Ainsi, Morgan qui vient de créer un nouveau podcast, les Sens et les Sons. Le premier épisode dédié à Achille Chavée. Un nom apprit à l’école et perdu de vue depuis… Redécouverte.

Parfait pour éviter de ronronner toute seule en boucle, découvrir et apprendre. Tout en sachant que la première tâche est et reste d’écrire, si je veux avancer, et non me perdre dans la procrastination sociale.

Écriture

D’écriture, parlons-en. Tuah/le Kouna rangé pour le moment, sur quoi travailler à présent ? J’ai pensé un instant sortir une ancienne histoire de son carton, mais priorité à l’apprentissage. Je veux parcourir toutes les étapes de A à Z, en commençant par l’élaboration de l’idée.

Faire mûrir les idées

Après un brainstorming la semaine passée, j’ai une mindmap avec une idée déjà assez bien ficelée par la grâce des liens logiques… Mais elle n’est encore qu’une coquille vide. J’aimais bien avoir trouver cinq personnages qui se répondaient bien. Mais qu’allait-il bien pouvoir leur arriver ? (D’antant plus que j’ai encore imaginé une histoire de café…. ma parole, je suis accro ?)

En cherchant ensuite autour du mot “conflit” (ma fameuse équation dénichée pendant le Camp Nano), toujours depuis ma terrasse de café virtuelle, c’est une toute autre histoire qui m’est apparue, en mode duel de deux nouveaux personnages.

Ces deux idées ne seront pas conciliables. Les ambiances sont diamétralement opposées. L’une est plutôt inspiration feel good, l’autre roman noir.

Je me retrouve donc avec deux nouveaux projet. Moi qui voulait être sage, et faire une chose à la fois…

Deux projets à la fois

Ce matin, une solution m’est apparue :

  • Des nouvelles avec mes cinq individualités. Ils pourront s’y croiser, discuter, repartir chez eux, faire leurs petites affaires, tranquillou.
  • Un récit plus long, avec une intrigue plus touffue, à rebondissements, etc. sur la confrontation de mes deux duellistes. Je pourrai là dérouler mon équation du CampNano, fiches persos, développer un contexte, une trame, etc.

Ahah. Je ne sais pas encore si j’ai progressé. Mais en tout cas, ça me plait de trouver des réponses aux questions qui se posent à moi.

Journal d’écriture pour nouveau projet

Pour avoir plus de place pour noter toutes mes réflexions, idées, etc., j’ai commencé un nouveau carnet.

J’ai thésaurisé les carnets joliiis pendant des années… Je peux à présent les utiliser. J’ai brisé la glace. Je ne sais pas si vous connaissez ce sentiment qu’on a, quand on n’ose pas écrire dans un carnet de peur de le gâcher. Alors, on le garde préciseusement de côté. Et on en achète un autre… Qui est joli aussi…. C’est sans fin, jusqu’au moment du déclic, où on se met *vraiment* au travail.

Journal d'écriture pour nouveau projet, mon futur premier roman, qui sait
Journal d’écriture pour nouveau projet. Mon futur premier roman publié, qui sait ?

Lecture

J’arrive au bout de “Nymphéas noirs” de Michel Bussi. Il me reste un chapitre. Il paraît que les dernières pages sont palpitantes. J’en suis au moment où une grosse révélation remet tous les épisodes en perspective. Je pense avoir compris et bon… Je ne sais pas encore bien quoi en penser. C’est le premier livre que je lis de cet auteur. J’en lirai sans doute un autre plus tard pour me refaire un avis.

En tout cas, je le termine ce soir. Je pourrai ensuite me plonger dans les rouages du Chronophage. Enfin ^^

Une bordure décorative

Les semaines s’enchaînent, je ne lâche pas. Surtout pour le moment où j’ai la chance de pouvoir y consacrer une denrée souvent rare, le temps.

La semaine prochaine, je pourrai avancer sur mes deux projets. Je verrai si l’un prend le pas sur l’autre, ou si je suis du genre à en avoir un pour chaque main. (J’ai une idée de la réponse, mais on verra au résultat.)

Photo mise en avant : Jean Carlo Emer on Unsplash

Auteur

dcedv@outlook.fr
Amatrice de stylos-plumes, apprentie écrivain, j'écris pour mon plaisir, pour le mettre sur papier avec de jolis objets, tels que plumes et carnets. J'aime les couleurs également, celle de ma boite d'aquarelle ou celles qui se succèdent au fil des saisons, ici et ailleurs. Merci d'avoir lu ce billet. J'espère qu'il vous a plu. N'hésitez pas à laisser un commentaire ou une question. J'y répondrai avec plaisir.

Pour me laisser un commentaire, c'est ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :