Bannière participant au Camp NanoWrimo 2017
NaNoWriMo

2 semaines créatives au Camp Nano

C’est cool, les camps de vacances. On est à la campagne, au grand air. On dort sous la tente, on goûte aux joies du camping, on fait des randos avec les amis. Le soir, on mange tous autour du feu de camp, avant de se rentrer dans son sac de couchage. Jusqu’au lendemain matin où les oiseaux du bois d’à côté feront le réveil matin et lanceront la prochaine journée remplie de découvertes bucoliques promises par Mère Nature…

Coin de campagne marseillaisOuais, je sais, je ne suis pas crédible en scout,… Et un an passé en forêt équatoriale n’a pas entamé ma naïveté native.

Pour ce qui est du Camp Nano, les deux semaines passées ont été plus relax que la première. J’ai pris beaucoup de liberté par rapport à mon objectif mais je suis quand même assez satisfaite de moi.

Clairement : je n’ai pas beaucoup écrit sur mon projet initial. À part quelques pages et un peu de prose sur celui-ci, je me suis éparpillée tout azimut sur d’autres idées diverses et variées. J’ai laissé de côté le livre du NaNo et suivi d’autres chemins. Du coup, j’ai revu à la baisse mon objectif de pages. (Eh, c’est le camp nano. Alors, on fait comme on veut, tant qu’on écrit – même un tout petit minimum – et qu’on avance, hein quand même).

D’autre part, depuis quinze jours, je me suis lancée un nouveau défi perso de fond. Je dois vraiment perdre du poids, et je veux me mettre sérieusement au sport.

Pourquoi je vous parle de ça ? Eh bien parce que faire du sport, il n’y a rien de mieux pour stimuler la créativité. Je suis dégoûtée de ce constat, moi qui rechignait au cours de gym à l’école. Mais j’ai bien dû me rendre à l’évidence : cogiter en suant, ça donne des idées en or. Il faut juste un peu d’organisation pour ne pas laisser filer les bons filons. Avoir un carnet dans le sac ou un appli de notes sur le téléphone pour les liens, images et autres contenus numériques).

Bordure décorative

Voilà donc mon Camp lancé vers des directions que je n’avais pas imaginées au départ. Ce qui est déjà un résultat intéressant, mais maintenant, il me reste une semaine pour faire le tri et voir ce que je peux garder pour un prochain vrai NaNo.

Auteur

dcedv@outlook.fr
Amatrice de stylos-plumes, apprentie écrivain, j'écris pour mon plaisir, pour le mettre sur papier avec de jolis objets, tels que plumes et carnets. J'aime les couleurs également, celle de ma boite d'aquarelle ou celles qui se succèdent au fil des saisons, ici et ailleurs. Merci d'avoir lu ce billet. J'espère qu'il vous a plu. N'hésitez pas à laisser un commentaire ou une question. J'y répondrai avec plaisir.

Pour me laisser un commentaire, c'est ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :